//
vous lisez...
Les USA, Sur la route

I’m in Miami beach !

Oh oui que j’y étais à Miami Beach, comme David Guetta, exactement pareil (ici pour les incultes).

Bon, je dois vous confier quelque chose : c’était juste excellent. Et pour ne pas que vous pensiez une n-ième fois « toute façon il en fait toujours trop dans ce qu’il écrit », vous pouvez : soit demander aux 19 autres francais / chinois / hongrois / italien qui étaient avec moi, ou alors vous pouvez lire ce qui va suivre.

Pour commencer, l’auberge de jeunesse dans laquelle on était est géniale. Si vous passez par Miami, que vous êtes jeunes, que vous n’avez pas trop de sous, que vous voulez être à coté de la plage à Miami South Beach, que vous voulez faire des rencontres de partout dans le monde et sortir entre potes,  c’est THE place to be. A coté de Ocean Drive (dont je vous parlerais un petit peu plus tard dans cet article), elle s’apelle « Miami International Traveller’s Hostel »,. Si vous arrivez de nuit, ne la confondez pas avec une boîte de nuit : la musique, les lumières, les jeunes et les canapés devant l’entrée, c’est juste l’auberge ! Les chambres sont unisexes ou mixtes, de 2 jusqu’à 6 personnes. Qui a dit baisodrome ? Les draps et serviettes sont fournis, breakfast et dinner gratuits, Wifi, billard, table de ping pong, TV et films (que personne regarde, faut pas déconner, on est Miami les mecs), des canapés un peu partout, etc…

Des activités, évènements et soirées organisées tout le temps, assez incroyable. Voilà par exemple ce qu’on a fait pour la plupart d’entre nous avec l’auberge: happy hours (2 Corona Extra bien fraiches pour 3$, good deal !) et free beers à l’auberge dans l’après midi ; musique à donf à partir de 17H par le DJ-Réceptionniste-Hyper-Cool ; sortie en boite façon : transport en Hummer-limousine + entrée VIP à « The Mansion » + 1 shot pour 15$ (juste l’entrée de la boite vaut 60$ à la base) ; et le calendrier est plein comme ça tous les jours de la semaine. Je vous laisse regarder la vidéo de l’auberge prise juste avant de partir pour un petit aperçu de tout ça.

Plus globalement, Miami is crazy.

Après vous avoir fait accoster par des mecs bizarres qui vous demandent si vous avez besoin de cocaïne, après avoir failli écraser deux clochards couchés sur le trottoir, vous pouvez marcher le long de Ocean Drive, l’avenue principale de Miami South Beach, qui longe la plage. Vous savez, celle qu’on voit dans tous les films / séries / jeux-vidéo ? Bah voilà. Plein de restaurants, de bars, de boites avec des terrasses donnant sur la plage, des hotels, boutiques à touriste, etc… De nuit, c’est hyper sympa, beaucoup de lumière et de musique,  ca bouge beaucoup, ambiance festive dans les rues. Il ne vous reste plus qu’à traverser la route pour aller à la plage, rencontrez d’autres jeunes de l’auberge de jeunesse, faire une grosse beach party à 30-40, piquer des transat mal attachés, mettre de la musique et vous êtes bon !

Bon et sinon, autour de Miami, il y a pas mal de chose à faire : les Everglades (voir les crocodiles), Key West (l’extremité Sud de la Floride, et par extension, des USA), les Bahamas… personnellement, je n’ai fais que les Bahamas (pas envie de passer mes journées dans les bus), certains en ont fait plus, c’était un peu à la carte. Mais juste les Bahamas, j’en ai pris plein les yeux :

Départ depuis Fort Lauderdale, la croisière peut commencer ! Gros bateau, du genre buffers à volonté pour le petit déjeuner et le repas du soir, piscine onboard, transat’ à gogo, casino, salle de cinéma, tables de ping pong, Wii party, bars et fast food (au cas ou le buffet ne vous ai pas suffit), duty-free shops, ca fait passer les 4H aller, 4H retour. Une fois sur place, il ne nous a plus fallu que trouver un taxi pour 12 personnes (et essayer de ne le payer que pour 10 personnes) pour nous emmener à la plage. Je vous laisse regarder les photos et la vidéo que j’ai prise, ca se passe de commentaire.

Au final, quatre jours de grande folie, qui sont passés en un clin d’œil. A peine eu le temps de faire un peu de shopping, de se balader un peu, d’aller à Little Havana, il était déjà l’heure de repartir.

Ce fut plus que rafraichissant de quitter un petit peu le monde Disney, le travail, Orlando, l’appartement, etc… Encore de nouvelles rencontres, une envie de s’évader à nouveau, une mini-expérience-dans-l’expérience-Disney plus qu’enrichissante. Comme on dit, les voyages forment la jeunesse. Ca n’a jamais été aussi vrai.

En tout cas, le retour à la réalité est dur. Oh, mais suis-je bête, même ici à Orlando, ce n’est pas réel tellement c’est… « fucking good ». Welcome back home !

(allez, une petite dernière photo pour la route)

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :