//
archives

Archive de

Miami, be ready

4 jours off au boulot, accepted.
Bus, booked.
Hostel, booked.
Bahamas cruise, booked.
Passer 4 jours de folie, planned.

Demain, 11h, coup de départ.
Miami, prepare toi, on débarque à 20, ça va envoyer du lourd.

Articles et photos à mon retour !

Publicités

Premiers départs, premiers aurevoirs..

Bah oui, il faut bien repartir un jour, et pour certains d’entre nous, comme pour certains de nos amis mexicains, c’est très bientôt, malheureusement 😦

Ducoup, il fallait fêter ça los amigos. Le rendez-vous était hier soir, chez une collègue du travail, américaine. Vous voyez American Pie ? Bah pareil ! Pizzas, bières à gogo, piscine avec tout le monde dedans, musique à fond, un monde fou… C’était excellent, on a pas vu passé la nuit. Ils se souviendront de leurs soirées de départ, ça c’est sur ! Ils vont nous manquer en tout cas, le pire c’est que ce sera notre tour aussi dans pas si longtemps.

Par contre là, en pause dans ma journée de 10H, je le sens passé un peu plus. Ahah, la moitié de l’équipe aujourd’hui au boulot est dans le même état. Pure coïncidence ? Les managers n’y croient pas.

Au niveau des autres départs, il y en a des moins festifs. Juste cette semaine, deux français « terminated ». En moins de deux jours, ils sont renvoyés à coup de pied dans le cul en France, a eux d’improvisé pour trouver un avion à temps. Pour des trucs cons en plus ! Je veux dire, pisser sur une voiture de la sécurité dans la résidence, ou dire un gros mot comme ça au passage au boulot, ça arrive à tout le monde. Eux, ils se sont juste fait pincer en train de le faire.

No comment.

What’s up ? (bis)

Je dois leur couter sacrément cher en café/crème vanille à Disney en ce moment.

Je commence à prendre le pli là, je me sers directement en arrivant au boulot, plus la peine de faire semblant d’attendre 15 minutes pour faire genre. Faut dire, j’en ai besoin, le sommeil est une denrée rarement accessible ici. La faute aux soirées en tout genre. Ca y va cul sec ! Et la faute aussi à mes colocataires, difficile d’avoir les mêmes réveils quand on est 8 dans l’appartement. Heureusement qu’ils rechargent le congélateur en bouteilles, ca compense.

Petite nouvelle : c’est la dernière semaine que je travaille à Tomorrowland Terrace Restaurant et à Tortuga Tavern (le restaurant de Jack  Sparrow, juste derrière l’attraction Pirates des Caraibes, ahaha). Et oui, je viens seulement de me réveiller d’apprendre que ces restaurants n’étaient ouvert que quelques mois dans l’année, et qu’ils seraient fermés en Aout. Pas assez busy chez Disney le mois d’Aout ? Maybe.

Ducoup, à partir du mois d’Aout, je vais être « redéployé ». Aucune idée d’ou je vais atterrir, surement un autre restaurant. Des noms comme Casey’s Corner, Tacos Bill ou Pinocchio Restaurant circulent dans la cuisine, on en saura plus bientôt. Et de toute façon, je serais très probablement toujours en Food & Beverage, et toujours à Magic Kingdom. Et vous savez ce que ca veut dire ? Nouveau(x) costume(s). Oh yeah baby ! Je devais actuellement jongler avec 3 ensembles différents, peut être que ca sera plus facile ensuite… Will see.

Toujours est-il que cela n’arrange pas vraiment mes affaires pour Miami. Je suis en train d’échanger mes shifts avec d’autres cast members dans tous les sens pour essayer d’avoir ce que je veux au niveau de mes jours off. Pas toujours évident.

Mais au final, soyez en sûr, je serais à Miami du 1er au 4 Aout.

And it’s gonna be, legen – wait for it – dary.

Fireworks ! [Video]

Quelqu’un ici se souvenait que j’avais promis de poster une vidéo d’un feu d’artifice ?

Bon rien de bien intéressant, je dois avouer que ça ne rend pas aussi bien qu’en vrai, et que le seul moment intéressant est sur la fin (vidéo filmée à 360°).

Pour les plus fous perspicaces, la vidéo se regarde depuis la galerie vidéo usuelle.

Joyeux « 1 mois » !

Oh oui, déjà.

Encore une fois, c’est fou comme ça passe vite. Je veux dire, on vient d’arriver, nan mais sérieux… Je n’ai même pas finis de vider ma valise ! (je ne vais peut être jamais le faire en fait)

Bon sinon, j’ai eu quelques rêves en anglais (même pas érotiques), ce qui est un signe évident venant de mon plus profond subconscient d’une certaine intégration à ce nouveau pays.

Pour fêter mon premier mois, j’ajoute une nouvelle page dans le menu du blog, appelée « Top X ». Rhabillez-vous, ce n’est pas Canal+ un soir de premier samedi du mois. Actuellement, ce n’est qu’un Top 10 des choses que j’ai aimé ici, aux USA (et surtout dont je me suis souvenu au moment de créer la page). Et évidemment, cette page pourra être complétée, et donc pourra évoluer en Top 20, Top 30, Top 42, etc…

D’ou le ‘X’. You get it ?

Un 14 Juillet à Epcot

« Bastille », c’est bien le seul truc qu’ils connaissent de l’histoire française les amerlocs, alors là pour le coup ils n’ont pas hésité à le placer dans toutes les discutions pour parler de notre fête nationale, notre cher 14 Juillet et surtout, jour férié.

Moi, ce jour là, coïncidence, j’ai eu la chance d’être off. Au programme, pas question de se laisser aller ou de faire une grasse mat’ : le réveil est réglé à midi. Je dois aller à Epcot, un des six parcs du Walt Disney World, que je n’avais encore pas fait.

Epcot est original, le parc est centré autour d’un lac intérieur artificiel. Il y a d’un coté des attractions, et sur tout le reste du pourtour du lac se trouvent les pavillons de nombreuses nationalités (Etats Unis, France, Italie, Allemagne, Mexique, Chine, Espagne, …) avec reconstitution de quartiers typiques de ces pays. Chaque pavillon emploie bien sûr  des cast members provenant du pays d’origine (dans le cadre du programme Disney « Culture Representative » se déroulant sur 6 mois ou 1 an), et habillés typiquement. Des activités/musées/films/boutiques sont proposés en rapport avec le pays. La Tour Eiffel représente la capitale, un restaurant français de qualité (il faut réserver plusieurs semaines à l’avance) propose des plats typiquement français  (le menu fait sacrément envie). La boutique française est d’ailleurs remplie de pâtisseries, sandwichs et vins français. Ca paraît anodin, mais ca fait plaisir de voir une vraie baguette dans ce pays d’ignorants-du-vrai-bon-pain, croyez moi !

Bon, ce n’est pas le tout mais vous pouvez voir le lien maintenant? Pavillon francais à Epcot ? 14 Juillet ?

Disney a fait les choses bien, des activités et quizz sur l’histoire de France étaient proposés aux guest, aux cotés de banderoles et décorations urbaines à l’effigie de ce jour ci-particulier. En compagnie de mes autres cast potes (non francais), je me dirige vers un vendeur du pavillon français qui avait l’air assez sympatique : Alexis, de Paris.

Et comme par hasard, je vous le donne en mille, comme beaucoup de gens ici, il est… homosexuel. Oui, même moi je l’ai vu, mais bon, ca n’empêche rien, il est super sympa.

Je lui demande donc gentiment ce qui est réservé en ce jour particulier aux cast members, en lui montrant discrètement mon ID d’employé Disney (oui, c’est bad show de se balader avec son ID Disney visible dans un parc alors qu’on ne travaille pas). Nous nous dirigeons vers une porte de service. Sésame : ouvre toi !

Une pièce toute entière (qui grouille de frenchies) a été aménagée spécialement pour l’occasion : décoration aux couleurs de la France, fruits, pizzas, sodas, biscuits apéritifs, glaces Mickey et même… crèmes brulées ! Tout est à disposition, gratuitement. Je me resservirais scandaleusement de nombreuse fois jusqu’à en avoir mangé pour les deux prochaines semaines. Rencontre avec de nouvelles têtes française (travaillant à Magic Kingdom, difficile de côtoyer au travail des gens d’Epcot), Alexis profite de sa demi-heure de break pour me draguer manger avec nous. Mes cast potes et moi sommes ravis de cette petite virée, ils se souviendront du 14 Juillet pour sûr maintenant.

Nous continuerons notre petite visite du parc tout l’après midi : attractions sponsorisées par General Motors qui simule les crash tests subis par leurs véhicules, une autre attraction sponsorisée par Siemens et simulant le décollage d’une navette spatiale, avec force G et grosses sensations au rendez-vous, balade en bateau sur le lac intérieur, …

Et ce, jusqu’à 21H, heure du feu d’artifice quotidien à Epcot, lancé depuis le milieu du lac,. La foule se repartit sur tout le pourtour du lac. Le spectacle sera magnifique, peut être même mieux qu’à Magic Kingdom, j’avoue.

Bon, avec un peu de retard : joyeuse fête nationale les français !

PS : la photo que vous pouvez voir tout en haut de cet article est le quartier français à Epcot, avec la Tour Eiffel et tout et tout… !

Chose promise, chose due [Photos]

Les photos de Clearwater sont arrivées, donc si vous avez une envie de plage devant votre ordinateur, n’hésitez pas à consulter la galerie photo !

Air conditioning war

La guerre froide continue a l’appartement 1101 de Chatham Square. Plus mobilisées que jamais, les troupes s’affrontent vaillamment et ripostent coûte que coûte. Le bouton du climatiseur oscille ainsi tous les jours entre 65 et 75°F.

C’est le plus tétu qui gagnera. Ils ne me connaissent pas!

Sea, cast members and sun !

Je voudrais dédier cet article à Stéphanie, serveuse à Hooters, qui, au moment ou j’écris ces lignes, a peut être perdu son emploi à cause d’une bande de francais / américains / mexicains / hongrois un peu trop relou. Comment cela est-il possible ?! Laissez moi vous expliquer cette journée qu’a été le 13 Juillet.

Mardi 12 Juillet 2011. Au travail, je regardes discrètement mon portable, je viens de recevoir un SMS : « prépare ton maillot de bain et une serviette, demain on va tous à Clearwater Beach, on s’est occupé de tout, rendez-vous à 7H30 à Vista Way, bisous ». Apparemment, j’ai pas vraiment le choix, mais après vérification sur Internet, ca semble sympa. Et pour une fois, je ne m’étais pas trompé.

Mercredi 13 Juillet 2011, 7H30 du matin, nous sommes 16 (chauffeur non compris) à monter dans le taxi-vanne-over-climatisé. Ca en fait du cast member, croyez moi, un joyeux bordel. Nous mettrons presque 2H à rejoindre la côte Ouest de la Floride où se trouve Clearwater, et atteindre par la même occasion le Golf du Mexique (cliquez sur la capture d’écran Google Maps sur le coté pour plus de détail).

Station balnéaire de son état, Clearwater Beach s’étale tout le long de sa plage, propose de nombreux hôtels et restaurants, une Marina, une fête foraine, et surtout, surtout, un Mc Donalds du sable blanc et une eau bleu turquoise magnifique.  Les photos sont là pour vous en donner une idée. Ca envoie du lourd, du très très lourd. C’est magnifique, les rues du bord de mer sont taillées pour la promenade, le mobilier urbain est sympa, il y a des palmiers de partout, ca laisse rêveur.

Au programme : se baigner dans la mer à 28-30°C, bronzage, chourrage de transats mais-on-ne-savait-pas-on-est-pas-d-ici, beach volley party avec des américains locaux, balade aux alentours, tamtam avec un afro-américain, photos à gogo, … On a une chance de grand malade, il fait grand beau, super chaud, nous n’aurons pas une goutte de pluie de la journée malgré ce qu’annonçait la météo.

Une dizaine de coup de soleil plus tard, il est 18H (déjà !), On se motive, et nous voilà parti pour Tempa, une ville qu’on avait aperçu à l’aller. Et c’est là qu’intervient Stéphanie !

Vous aurez surement déjà vu dans les films américains les restaurants / bars ou toutes les serveuses sont en short hyper sexy, toutes « jolies » et hyper maquillées ? Et bien c’est le principe de Hooters, une chaine américaine de restaurants / bars qui a eu la bonne idée de se trouver sur notre chemin. Grand sourire garanti dès la première seconde à l’intérieur. Et Stéphanie aura la mauvaise idée d’être notre serveuse. (la photo de gauche n’est pas de nous)

On commande des grandes chopes de bières, des nuggets, des burgers… Stéphanie vérifie mon ID pour être sur que j’ai plus de 21 ans, elle me fait une petite blague au sujet de ma date de naissance, blague que je n’ai toujours pas comprise à l’heure actuelle. Surement une histoire de signe astrologique en commun. Il faut dire, c’est difficile de se concentrer sur son anglais quand la personne qui vous parle est une serveuse de Hooters. Bref.

Je me rattrape ensuite : en tant que bon français bien chiant je demande très gentiment à Stéphanie si, vu qu’on est quand même venu à 16, on ne pourrait pas avoir un ou deux bols de frites gratis pour tout le monde ? Je lui explique qu’en France on fait comme ça, et puis qu’on doit revenir le lendemain, … le baratin habituel quoi. Après tout, qui ne demande rien n’a rien, non ? Pour le coup, ca a marché.

Nous avons tous du bon temps, une fois de plus. Vient le moment de payer, et chacun veut payer individuellement sa part. Difficile de prévoir à l’avance, les prix affichés aux USA sont toujours HT, et evidemment, vous devez payez TTC, donc vous n’avez jamais le montant exact. Plus difficile, beaucoup d’entre nous partagent des boissons et/ou des assiettes avec d’autres. Il faut donc partager la note, diviser, rediviser, rajouter les taxes, etc… trop compliqué pour Stéphanie. Elle bafouille, hasarde sur l’ordinateur, cherche des collègues du regard, ca merde dans tous les sens, la caisse aura sa peau. Et sa manager probablement aussi.

Au final, je n’ai payé que 5$ les 3 pintes de bières (sans parler des frites gratis), un autre francais aura été payé 2$ pour manger et boire (le monde à l’envers…), et les boulettes s’enchainent comme ca. Notre petite visite a dû leur couter cher au final. Désolé Stéphanie =/

Nous rentrerons pour 22H à Orlando, après une sacrée journée. 30$ de transport, nourriture, boisson, il n’y a rien à redire. Mais surtout, du bon temps et des souvenirs en masse, et ca, ça fait vraiment plaisir !

Les photos sont maintenant disponibles dans la galerie photo !

PS : déjà beaucoup de remarques concernant le bronzage aujourd’hui au boulot, de la part des cast members mais aussi des guests ! Funny ^^

What’s up ?

Alors, à part des histoires de portables mouillées, quoi de neuf ?

Hier, 8 Juillet 2011, avait lieu à Cape Canaveral le lancement de la navette spatiale Atlantis, au Kennedy Space Center. 1H de route à peine d’Orlando. Je devais y aller, c’était planifié, tout le monde en parlait ici. Résultat des courses : problème de voiture de ma pote du boulot qui devait nous emmener. On l’a loupé. Shit.

Dommage, c’était la dernière mission de la NASA à destination de l’ISS, la station spatiale internationale, il n’y en aura plus jamais d’autre.

Ducoup, pour me consoler, on a pris les devants avec 7 autres cast-potes. Je viens de demander, sur le Hub (l’intranet ultra sophistiqué de Disney), 5 jours off, du 1er au 5 Aout 2011 : 4 jours de repos normaux (venants des deux jours de repos par semaine prévu, donc 4 jours de repos sur 2 semaines), et 1 jour de repos en extra. Pourquoi faire ?

Aller à Miami ! La ville de Dexter, le rêve américain de la Floride, les bars, les plages, … On a déjà trouvé le transport et l’auberge de jeunesse idéal (enfin, les filles ont trouvées pour le groupe, comme d’hab). Ca s’annonce bien comme trip, très bien même.

Maintenant, reste plus qu’à faire de la lèche avec mes managers pour que ma demande soit acceptée. Je devrais y arriver, ça me connait. Plus d’infos à ce sujet dès que j’ai la réponse, stay tuned !